/ / / / / /
ACCUEIL THEATRE OPERA EVENTS PHOTOGRAPHIE BIO @
CV

http://www.luca-antonucci.com/

CV

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

LUCA ANTONUCCI ARCHITECTE - SCENOGRAPHE

Scénographe, créateur de costumes, metteur en scène.

Né à Venise. Sa formation théâtrale commence à l’Ecole d’Art Dramatique du Teatro Stabile de Gênes, dont il sort diplômé en 1980.

En 1983, il obtient un Doctorat d’Architecture à l'université de Gênes, avec la thèse "Théâtralité dans l’espace urbain".

En 1984-1985 il étudie la scénographie au Motley Theatre Design Course, dirigée par Percy Harris, au Riverside Studios de Londres.

En 2013-2014 il intègre la Formation continue à la mise en scène du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris.

Dans le cadre de la Formation continue à la mise en scène du CNSAD, il met en scène Bêtes, chiennes et autres créatures, de Luis Enriquez Ortiz Gutiérrez Monasterio, un projet suivi par Matthias Langhoff. Il est assistant à la mise en scène de Xavier Gallais dans le spectacle Chantier Chantecler, d'après E. Rostand, dont il conçoit aussi la scénographie. Il est assistant à la mise en scène de George Lavaudant dans l'atelier d'interprétation S.A.D.E., Théâtre du Conservatoire.

La collaboration avec Xavier Gallais se poursuit en 2016 et 2018, dans le cadre du CNSAD, pour les créations:

A Little too much is not enough for U.S., fresque théâtral d'après 40 auteurs nord-américains, Lower Yoknapatawpha d'après William Faulkner, écrits par Xavier Gallais et Florient Azoulay, mise en scène de Xavier Gallais, théâtre du CNSAD, Paris.

Il collabore avec Florient Azoulay en tant que scénographe, à l'occasion de la création de "Le Songe de Don Quichotte", écrit et mis en scène par Florient Azoulay, dans le cadre du Saut Hermès 2017, au Grand Palais, Paris. En 2019 il signe la scénographie et les lumières pour Le Fantôme d'Aziyadé d'après Pierre Loti, écrit et mis en scène par Florient Azoulay et Xavier Gallais, crée à La Reine Blanche Avignon.

 

En 2015 son travail est publié dans l'ouvrage "World Scenography 1990-2005", édité par l'OISTAT, pour représenter la France avec 16 scénographes

parmi lesquels Yannis Kokkos, Guy-Claude François, Richard Peduzzi, Jean-Marc Stehlé.

http://www.nickhernbooks.co.uk/Book/1698/World-Scenography-19902005.html

 

Sa carrière en tant que scénographe commence par le cinéma. En 1986, après un premier film en tant que Production Designer, Nosferatu à Venise, avec Klaus Kinsky, il devient assistant décorateur de Danilo Donati. A Cinecittà, ils collaborent sur des films de Liliana Cavani, Fedrico Fellini et Serghiei Bondarciuck.

Ensuite, il décide de se consacrer plus particulièrement au spectacle vivant, le théâtre et l’opéra. Avec Lele Luzzati, il signe nombreuses créations d'opéra, parmi lesquelles Ernani de G. Verdi, Romeo et Juliette de C. Gounod, au Festival de Martina Franca, Medea, de G. Pacini, à l’Opera Giocosa de Savona, mise en scène par Filippo Crivelli, Tamerlano de Vivaldi, mise en scène par Egisto Marcucci au Teatro Filarmonico de Verone, La gazza ladra de G. Rossini, mise en scène par Gianfranco De Bosio au Teatro Massimo de Palermo,

La collaboration avec Danilo Donati se poursuit aussi à l’opéra, en occasion de la création de Zazà de R. Leoncavallo, mise en scène de Filippo Crivelli au Teatro Massimo de Palermo.

Entre 1986 et 1995, pour le théâtre il crée les scénographies pour Barbarians de Barrie Keeffe, mise en scène de Sandro Baldacci au Teatro Duse de Gênes, La Parisienne de H. Becque, mise en scène de Rossana Siclari à La Versiliana Festival, La bottega del caffè et Il bugiardo de Goldoni, mise en scène de Gianfranco De Bosio au Campo S. Trovaso à Venise, I due gemelli veneziani de Goldoni, mise en scène de Giuseppe Emiliani, Borgio Verezzi Festival.

 

En 1996, la rencontre avec Gino Zampieri va être déterminante, Metteur en scène et collaborateur de Strehler au Piccolo Teatro de Milano, Zampieri est nommé directeur du Théâtre Populaire Romand à La Chaux-de-Fonds, en Suisse. C'est en étroite collaboration avec lui, que pendant 12 ans il va signer la scénographie et les costumes pour les opéras Le due contesse de Paisiello, I due baroni de Cimarosa, Teatro de Casalmaggiore, Don Quichote de Massenet, Stadttheater St Gallen, Anna Bolena et L’elisir d’amore de Donizetti, I Capuleti e i Montecchi de Bellini, Théâtre Bienne-Soleure, La finta semplice de Mozart, Carmen de Bizet, Théâtre l’Heure Bleue, La Chaux-de Fonds. Pour le théâtre, Nei panni di una bionda de G. Axelrod, Teatro Manzoni, Milan, Cantate des jours impairs de Eduardo De Filippo, Killer Joe de Tracy Letts, Georges Dandin de Molière, Jenny tout-court de Michel Berretti, La mienne s'appelait Régine de Pierre Rey, Hilarité bruyante de Victor. Hugo, La Moscheta de Ruzante, L’ile des esclaves de Marivaux, Phedre de Racine, Théâtre Populaire Romand; Harlequin serviteur de deux maîtres de Goldoni, Théâtre Scala, Strasbourg.

 

Installé à Paris en 2000, il commence à travailler avec Bruno Sachel, auteur et metteur en scène français. Avec ce dernier comme auteur, il crée Le Paradis, et La source des Saints, de John Millington Synge, scénograhie et costumes, Théâtre Equinoxe, Chateauroux.

En 2005 et 2006, au Teatro del Giglio de Lucca en Toscane, il signe la scénographie et les costumes pour les opéras I Quatro Rusteghi de E. Wolf-Ferrari, mise en scène de Gino Zampieri, et pour La Bohème de G. Puccini, mise en scène de Aldo Tarabella.

Toujours pour l'opéra, il signe la scénographie pour Il barbiere di Siviglia de Rossini, mise en scène de Claude Montagné, Festival de Sedières, 2010, et la scénographie et les costumes pour L'Enfant et les Sortilèges de Ravel, mise en scène de Bénédicte Budan, Théâtre Débussy de Maison-Alfort, 2017.

 

Son travail plus particulièrement axé sur le théâtre et l'opéra ne l’empêche pas de faire quelques incursions dans le cinéma pour "Tuscan Skies", avec Andrea Bocelli, réalisé par Larry Weinstein. Il s'intéresse aussi à la danse et conçoit avec Lele Luzzati la scénographie pour Coppelia de Leo Délibes, chorégraphie de Amedeo Amodio, au Teatro Valli de Reggio Emilia; pour Roméo et Juliette de Prokofiev sur une chorégraphie de Patrice Bart, au Staatsoper Unter den Linden, Berlin. En 2009, il collabore avec Philippe Decouflé sur Désirs, la Nouvelle Création du Crazy Horse.

 

Pour le théâtre tout public, il crée les scénographies pour Pane écrit et mis en scène par Eleonora Marino, Emthéâtre, Triennale di Milano 2015, Le Centquatre, Paris; Le Fantôme de Canterville de O. Wilde, Chant de Noel de C. Dickens, Moka Cabaret de A. Bagnasco, Teatro Duse et Autitorium du Teatro Carlo Felice de Gênes, mise en scène de Enrico Campanati.

 

En parallel avec son travail pour la scène et l'écran, depuis 1999 il conçoit chaque annèe l’espace scénographique pour le Festival des Cultures Suq a Genova, dont la première édition a été crée à la Loggia dei Mercanti. Régulièrement retravaillée, cette scénographie est installée depuis 2006 sur le site du Porto Antico, reamenagé par Renzo Piano, et reprise chaque année jusqu'à 2014. Actuellement, pour ces deux lieux, il étudie des projets pour un Suq permanent.

Pour cet événement, il est aussi l’auteur d’un reportage photographique qui a fait l’objet d’une publication sur le thème des cultures méditerranéennes.

En 2007 le Suq a été inséré en même temps que 60 autres lieux éuropéens, dans le catalogue de l'exposition "Places d'Europe, Places pour l'Europe", édité par le Département d'Urbanisation de l'Université de Venise. En 2011 le Festival Suq reçoit le parrainage de l'UNESCO. www.suqgenova.it.

 

La transmission et la pédagogie occupent aussi une place importante dans sa profession. Il a enseigné de 1991 à 1995 au sein du "Master pour l’Architecture du Spectacle", à la Faculté d’Architecture ainsi que à l’Ecole de scénographie du Teatro della Tosse à Gênes.

De 2009 au 2013 il a été chargé de cours de scénographie à l’Institut d’Etudes Théâtrales, Sorbonne Nouvelle, Paris 3.

 

Expositions et concours internationaux:

selectionné au WSD 2005 (World Stage Design Competition 2005), Toronto, avec la création La Source des Saints, de J. M. Synge, publié dans "World Scenography 1990-2005".

Expose au Royal College of Art de Londres, dans l'exposition "Time and Space", en 1999.

Premier Prix du concours Opera Ascona, avec le projet pour Guillaume Tell de Rossini, Ascona, en 1991.

Selectionné dans "The Linbury Prize for Stage Design", avec le projet pour La mouette de Tchekov, Covent Garden Theatre Museum, Londres, en 1987.

FotoLucasingle